Klaus Schulze en poupée sur Canal plus

Ce soir Canal Plus Cinéma diffuse un court métrage inédit mettant en scène le célèbre compositeur Klaus Schulze incarné par une poupée mannequin.

Ce dimanche soir, Canal Plus Cinéma diffuse à 22h25 le court-métrage "L'homme à la tête de Schulze" racontant l'histoire d'une poupée mannequin, produit dérivé à l'effigie du compositeur Klaus Schulze, qui s'échappe du grenier où il est remisé avec de vieux jouets pour tenter de retrouver son "père".

Voici le pitch : "Dans un grenier, une poupée des années 80, à l'effigie d'une légende de la musique électronique, KLAUS SCHULZE, coulait des jours tranquilles ... jusqu'au jour où elle découvre que le compositeur est de retour pour un concert exceptionnel, après 30 ans d'absence."

Le réalisateur français James L. Frachon est un spécialiste de la mise en scène d'acteurs en plastique mesurant 30 cm de haut. Déjà son film Ze Joujoux racontait les aventures de jouets dans une maison à la campagne. Cela vous fait penser à Toys Story? Eh bien non. Car dans le cas des productions de Mygale Films, point d'images de synthèses. Tout est réalisé avec de véritables jouets manipulés devant la caméra. Passionné par les séries britanniques de Gerry Anderson mettant en scène des marionnettes à fils, James avec Mygale Films avait été le premier à éditer en VHS, il y a plus de 20 ans, l'intégrale de la série Thunderbirds. Cette façon de travailler avait été baptisée "Supermarionation" par Gerry Anderson. S'inspirant de cette appellation, James donna le nom de "supergigotation" pour désigner l'animation des poupées de 30 cm (Barbie et Action Man). Pour Ze Joujoux, c'est le spécialiste d'effets spéciaux Jean-Marc Deschamps qui était le "supergigotateur en chef" (c'était bien des années avant la naissance du magazine Dixième Planète). J'avais eu le plaisir de collaborer à la pré-production et à la post-production de ce film inclassifiable qui fut diffusé par Canal Plus sous forme de série en 9 épisodes dans l'émission Nawak.

L'homme à la tête de Shulze devrait donc ravir à la fois les cinéphiles, les fans de Klaus Schulze et les collectionneurs de jouets.

Liens directs
Abonnez-vous gratuitement à mes réseaux sociaux, newsletter et chaîne YouTube