Quand Disney rachète Marvel

Disney-MarvelAussi extra-ordinaire que cela puisse paraître Walt Disney Company vient de mettre la main sur Marvel Entertainment et son "porte-feuilles" de 5000 personnages (super-héros, justiciers, méchants et mutants) pour 4 milliards de dollars. L'info vient de faire le tour de la planète comme une trainée de poudre. Il faut dire que c'est loin d'être anodin quand le n°1 de l'animation achète le n°1 des comics. La volonté de globaliser l'industrie du divertissement est clairement affichée

Petit résumé des épisodes précédents
On ne présente plus Disney qui est à l'origine de la plupart des icônes les plus connues du monde du divertissement. Depuis la création de Mickey et la sortie du premier film long métrage d'animation (Blanche Neige et les Sept Nains en 1938), Disney s'est formidablement développé dans de nombreux domaines.
Marvel est moins connu du grand public en tant qu'entreprise mais ses personnages, Spider-Man, les Quatre Fantastiques, les X-Men, Iron Man et bien d'autres sont quant à eux devenus des légendes. Marvel est maintenant la première maison d'édition de comics aux USA et elle vient de fêter son 70ème anniversaire. A ses début, dans les années 40, Marvel publia les aventures des héros Submariner (Namor prince des mers), Human Torch et Captain America. Surnommée la "Maison des idées" Marvel est la concurrente directe de DC comics (qui elle fait partie du groupe Time Warner), maison d'édition de comics à qui l'on doit Superman, Batman, Wonder-Woman, Flash, Green Lantern et autres ligues de justiciers. L'homme le plus connu de Marvel Comics est Stan Lee, qui est à la fois créateur dans les années 60 de la plupart des super-héros les plus populaires (Fantastic Four, Spider-Man, Hulk, Iron Man, Daredevil, X-Men) et qui fut durant des années le directeur de publication et l'âme de la ligne éditoriale.

Une synergie battante
Marvel n'est pas seulement une maison d'édition. Tout comme Disney qui touche à plusieurs domaines complémentaires de l'entertainment, Marvel s'est diversifié ces dernières années. Entre les comics numériques accessibles par son site web et les nombreux dessins animées adaptés de ses personnages, ces dix dernières années ont surtout connu une succession de réussites au cinéma (depuis X-Men en 2000). Ce succès ouvrit la voie à Marvel Studios une nouvelle entité basée à Los Angeles destinée à produire directement les films. Le premier bébé de Marvel Studios fut Iron Man en 2008, ce fut un carton!
Chaque personnage étant une licence à lui tout seul pouvant être déclinée en jouets, jeux vidéo, films, romans et bien d'autres produits dérivés, Marvel est une mine d'or pour qui saura l'exploiter. Il y a une vingtaine d'années ce fut la tentation de Ronald O. Perelman (PDG et propriétaire du groupe Revlon) qui voulut gérer la société comme un simple catalogue de propriétés. Marvel faillit en mourir en 1997. Depuis son sauvetage in extremis, une réorganisation consistant principalement à reprendre la main de la ligne éditoriale des titres faisant la richesse du monde Marvel a permis de hisser l'entreprise au n°1 des ventes de comics. Pour le moment il est difficile de deviner ce qui va changer suite à l'acquisition qui s'est effectuée hier. Une véritable synergie entre Disney et Marvel va certainement se mettre en place dans les mois à venir (229 Disney Stores dans le monde, des parcs, de nouvelles chaîne de TV) tout en tenant compte des accords préalablement signés pour les années à venir comme c'est le cas pour les films programmés chez Sony (Spider-Man 4, 5 et 6), Paramount (Iron Man 2, Captain America, Thor et les Vengeurs) et Fox (Fantastic Four, Silver Surfer, X-Men et Wolverine). La seule chose qui soit confirmée pour le moment c'est que le président de Marvel, Ike Perlmutter, continuera à gérer les licences de Marvel pour Disney.

Liens directs
Abonnez-vous gratuitement à mes réseaux sociaux, newsletter et chaîne YouTube